Les passants

Je suis un mendiant
Assis sur un banc
Nul ne me regarde
Vêtu de mes hardes

J’observe les passants

Enfants turbulents
Qui passent en courant
Cheveux grisonnants
Qui vont lentement

J’observe les passants

Ils vont m’ignorant
Sans perdre un instant
Leurs pas résonnant
Comme des battements

J’observe les passants

Quel meilleur endroit
Que ce banc de bois
Car ce que je vois
Ce sont plein de moi

J’observe les passants

Dans ma vie d’avant
J’étais insouciant
Gagnais plein d’argent
N’avais pas le temps

J’observe les passants

Je grelotte de froid
Alors oui je bois
Et toi tu ne vois
Pas mon désarroi

J’observe les passants

Je me tiens bien droit
Je deviens le roi
Et je bois je bois
Je ne suis plus moi

Les passants m’observent

Enfin ils me voient
Et moi je me noie

Auteur : Noisette
Photo by Nanda Green on Unsplash

2 commentaires sur “Les passants

Ajouter un commentaire

  1. En réponse ou en résonnance je ne sais
    Voici quelques lignes en pâture livrées :

    Qu’ai-je donc attrapé
    Une bouée composée
    D’argent mal gagné
    Qui m’a fait sombrer

    Dans une glaciale
    Trouée abyssale

    N’ai pu remarquer
    Etant aveuglé
    Par ces vils succès
    Que je m’éloignais

    De mon bel amour
    Aux nombreux appels
    Juste à côté d’elle
    Je suis resté sourd

    Comment réparer
    Les coups infligés
    Tourner mon esprit
    Vers elle je l’inscrit

    Comment désormais
    La douleur porter
    Comme un lourd fardeau
    Poser sur mon dos

    Sachant cette offense
    Que vie sans confiance

    Est un enfer proche
    Peint par Jérôme BOSCH

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :