Monde des Tougris : éléments préparatoires

Quel est ce monde ? Le monde des Tougris ?
C’est un monde désenchanté dans lequel chacun perd peu à peu son humanité pour tenter d’épouser le plus parfaitement possible les parois d’un moule toujours plus petit.

 

A force, on s’habitue. On ne perçoit même plus le moule comme contraignant mais comme les parois rassurantes d’un monde connu. On n’entend plus les bruits assourdissants de notre quotidien, on ne sent plus que l’air est de plus en plus irrespirable, gorgé de polluants, on ne voit plus que la faune et la flore disparaissent à grande vitesse. Bientôt les seules couleurs autour de nous seront des nuances de gris. Déjà, nous n’apercevons du soleil qu’une maigre lueur se faufilant à travers l’épaisse brume de pollution.

black4

Alors pour tenir le coup dans cette société inhospitalière, on s’efforce de courir de plus en plus vite et de faire abstraction de nos sens pour ne pas percevoir la spirale infernale que nous alimentons malgré nous.

Après quoi court-on ? Après le Graal : un implant bionique nous permettant de vivre enfin : de vivre hors du temps, de nous évader virtuellement hors de cette planète ravagée, surpeuplée et stérile. Pour obtenir ce précieux implant, il nous faut travailler dur et se conformer aux règles strictes de la société.

A suivre

Texte et illustrations : Julie

Article précédent : Tougris vs Toutains, mon projet de dystopie 

 

 

 

2 commentaires sur “Monde des Tougris : éléments préparatoires

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :