Au crépuscule

Tout est calme à présent
Tout près de l’océan
Le ciel s’est enflammé
Dans son immensité

L’astre là-bas se noie
Dans une mer profonde
Répétant chaque fois
La même fin du monde

Au firmament se lève
L’étoile du berger
Tandis que sur la grève
L’eau atteint les rochers

La lune là-haut surveille
En habits argentés
La Terre et ses merveilles
Toute l’humanité

Elle veillera toujours
Au plus profond des nuits
Répandant son amour
Sur la Terre endormie

Et à chaque réveil
Les êtres ici-bas
Retrouvent le soleil
Qui les suit pas à pas

Non il n’était pas mort
Seulement endormi
Pour effectuer encore
Le cycle de la vie

Auteur : Noisette
Illustration : Sylvain Delahaye

Un commentaire sur “Au crépuscule

Ajouter un commentaire

  1. Merveilleuse ritournelle
    Qui généreusement éveille

    Mes sens toujours aux-aguets
    De vers malicieusement agencés

    J’entends le chant rythmé
    De la mélodie portée
    Par rimes et pieds cadencés

    Je ne raterais pour rien au monde
    Une réflexion surement profonde
    Sachant qu’elle émet des ondes
    Qui me rassasient et me comblent

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :