La Poêle

Sur une vieille gazinière émaillée
La flamme bleue du brûleur est allumée

Dessus une poêle noire est positionnée
Son fond est rugueux, avec des aspérités

Une cuillère d’huile y est versée
Le liquide se répand avec difficulté

Sur le fond de la poêle un profil apparaît
Front, nez, bouche et menton sont comme dessinés

La chaleur devenue brûlante désormais
L’huile liquide remplie les aspérités

La bouche se déforme, le menton se dédouble
La flamme augmentant tout le profil se trouble

Puis en accéléré la vieillesse s’incruste
Répandant sur le visage une mort rustre

La poêle devenue miroir de mon avenir
Est une étrange histoire à mourir de rire.

Auteur : Pierre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :