1668 Génisse Chèvre Brebis Lion 2018 : #1 la Chèvre

1668 Génisse Chèvre Brebis Lion

La génisse, la chèvre et leur sœur la brebis,
Avec un fier lion, seigneur du voisinage,
Firent société, dit-on, au temps jadis,
Et mirent en commun le gain et le dommage.
Dans les lacs de la chèvre un cerf se trouva pris.
Vers ses associés aussitôt elle envoie.
Eux venus, le lion par ses ongles compta,
Et dit : « Nous sommes quatre à partager la proie ».
Puis, en autant de parts le cerf il dépeça ;
Prit pour lui la première en qualité de sire :
Elle doit être à moi, dit-il, et la raison,
C’est que je m’appelle lion :
A cela l’on n’a rien à dire.
La seconde, par droit, me doit échoir encor :
Ce droit, vous le savez, c’est le droit du plus fort.
Comme le plus vaillant, je prétends la troisième.
Si quelqu’une de vous touche à la quatrième,
Je l’étranglerai tout d’abord.

Jean de La Fontaine

N’en déplaise à maître Jean voici la suite de cette fable.
Que pourrait donc rétorquer au lion les chèvre, brebis et génisse ?

Chèvre Brebis Génisse Lion 2018

#1 LA CHÈVRE

Chèvre : Sire je diffère de penser avec vous. Votre gloire et votre grandeur d’âme sont reconnues bien au-delà des contours de votre royaume. Chez vous Majesté, la magnanimité est une seconde nature. Auriez-vous oublié, que les termes de clémence, générosité et indulgence sont l’essence même de votre indéfectible personnalité ?

Lion: Fidèle serviteur qui me suit depuis toujours je n’entends point cela. Devant ces morceaux de choix seul mon ventre fait force de loi.

Chèvre: En agissant de la sorte vous iriez en l’encontre de votre propre réputation. Pis vous n’honoreriez pas l’héritage de feu votre père son altesse royale. J’ajoute, ceci afin d’éclairer votre esprit, que vos propres sujets seraient, et je sais que le terme est quelque peu déplacé, éberlués par tant d’écart avec votre lignée.

Lion: Et que crois-tu qu’il faudrait que je fasse afin que je sois dans la lignée ?

Chèvre: Que le premier morceau de choix, qui revient par nature au premier sujet du royaume, soit partagé au sein de notre bonne société. Et vous seriez certain d’une chose messire,

Lion : Certain, oui, que ce morceau je ne le reverrais jamais,

Chèvre : Ah ah ah je vois que sa Majesté aime plaisanter. Vous seriez certain, disais-je, que nous trois ici présentes irions dans la minute reporter l’épisode, après partage il s’entend, aux membres de votre cour.

Lion : Moi aussi je te connais, je sais ainsi que l’honnêteté de ton verbiage dépend de la distance qu’il y a entre moi et toi.

Chèvre : Messire j’aimerais comprendre ?

Lion : Pourquoi faut-il toujours tout t’expliquer ? Là devant moi tu t’engages à reporter l’épisode, après partage, il s’entend. Si je n’entends rien moi. Je sais que si partage il n’y a point, ce n’est pas reporter que tu feras mais colporter, déformer, altérer, que dis-je, dénaturer l’agissement de ton roi ! J’entends déjà les mauvaises langues médire sur mon compte.

Chèvre : C’est mal me connaître Sire.

Lion : Tu as raison je ne t’ai pas encore goûté !

Auteur : Pierre
Illustration : Julie

Episode suivant : #2 la Brebis

Un commentaire sur “1668 Génisse Chèvre Brebis Lion 2018 : #1 la Chèvre

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :