Oser être soi même si cela dérange

Récemment j’ai été attristée de voir que certains de mes amis souffraient du regard des autres concernant leur fantaisie, leur façon d’être. Ils se restreignent. Ils se limitent. Ils ont peur de montrer qui ils sont vraiment. Ils ne veulent plus se faire traiter de personne « bizarre », ne veulent plus se prendre de scuds, ne veulent plus sentir le rejet.

 

Mes amis sont pourtant des personnes extraordinaires. On ne le leur dit juste pas suffisamment.

Mes amis tendent à exprimer de plus en plus leur singularité et c’est en ça que je les trouve géniaux! Ils me montrent que d’autres voies d’épanouissement sont possibles.

« Deviens ce que tu es », dit le Zarathoustra de Nietzsche. Mais pour cela, admire ceux qui le sont devenus, admire et admire encore, n’admire pas une seule personne mais plusieurs, chacune d’elle te nourrira et t’aidera à avancer. Chaque fois que tu admires, tu contemples l’éclat d’une étoile singulière. Chaque fois, tu vois l’éclat possible de l’étoile qui est en toi.

Charles Pépin

Osons être nous-mêmes, c’est en cela que nous serons heureux et que nous inspirerons les autres à devenir également eux-mêmes!

2 commentaires sur “Oser être soi même si cela dérange

Ajouter un commentaire

  1. Bien dit ! Et ce qui est rassurant c’est qu’il y en a des tas de personnes bizarres 🙂
    Mais si seulement les mots s’arrêtaient à bizarre …

    La bizarrerie est trop souvent et rapidement associée à la folie malheureusement.
    Et c’est ça, je dirais, qui nous censurent.

    Alors qu’une petite folie douce n’a jamais fait de mal à personne, au contraire 😉

    Aimé par 2 personnes

  2. La « petite folie douce » est nécessaire voire indispensable pour colorer, embellir le quotidien.
    Je revendique le fait d’être un petit fou doux! Devenons des chercheurs de folie douce; de beauté dans chaque recoin. Et veillons à ce que « l’éclat de l’étoile qui est en toi  » soit toujours visible depuis notre for intérieur. Que m’importe le regard, la pensée des autres
    D’ailleurs les « zôtres » pourrait être le départ d’une histoire. Celle d’une tribu repliée sur elle-même vivant dans la crainte de celles et ceux qui les entourent. Alors que les Tifoudous est une peuplade ouverte aux zôtres. Leur enseignement est basée sur l’écoute et le respect des zôtres. Et sans cesse leurs âmes grandissent. Etc.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :