#6 Voyage au plus près du violoncelliste

Episode 6 :

– Il y a plusieurs sortes d’émotions transmises selon les morceaux.

De la tendresse, au suspense en passant par la jouissance, la colère, la rage, la joie, ou même par l’amusement.

Mais ce qui les réunit c’est l’intuition du musicien, son implication, sa manière de transmettre un message quel que soit le message, quelle que soit l’émotion ; ce qui est beau c’est ce qui se passe au moment où il joue, c’est son envie de partage, même si ça peut aussi être de la démonstration. Le violoncelliste ne peut pas rester impassible.

– Tout un programme ! Sortez les mouchoirs !!!

– L’auditoire ressent aussi le travail et les doutes du musicien ; comme devant un numéro d’acrobatie, le silence participe à l’ambiance suspendue pleine d’appréhension.

– Mais qu’est-ce que tu veux dire par là ?

– Je voudrais que tu sois saisi par la musique classique sans aucune appréhension. Je voudrais que tu comprennes qu’il n’y a qu’à se laisser porter par le spectacle, qu’il n’y a pas besoin d’être savant pour pouvoir apprécier et que toi aussi tu peux être suspendu pendant un long silence sans que le temps te paraisse long.

Si la technique t’échappe, les émotions elles seront là !

Auteur : Amandine

3 commentaires sur “#6 Voyage au plus près du violoncelliste

Ajouter un commentaire

  1. Vouloir pour l’autre est dangereux. Vouloir que l’autre soit saisi ressemble à un injonction contradictoire. Je veux que tu sois saisi. Vous est il arrivé d’affirmer cela à quelqu’un? Par contre ne rien lui dire. Jouer ne faire que cela, l’oublier pour ne se consacrer qu’à la musique et aux sentiments qu’elle transporte. Il se peut qu’il en soit touché…

    J'aime

  2. Mais le musicien rassure l’autre en lui affirmant que la connaissance est inutile pour apprécier. L’épisode 6 est riche.
    Ce qui est important « c’est ce qui se passe au moment où il joue ». Ce musicien est convaincu que l’instant présent est essentiel dans l’art vivant. Il doit être capable d’en restituer l’émotion avec un ou plusieurs Haïku!
    Ce serait merveilleux qu’il y ait à la fin de l’histoire naissance de plusieurs Haïku.

    J'aime

  3. La prochaine fois que l’auteure, en espérant qu’elle soit violoncelliste, joue de son instrument, si l’envie la saisit, qu’elle rédige un Haïku sur les émotions qu’elle a ressentit. Banco?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :