Comment structurer des histoires?

Je ne sais pas toi mais moi j’adore les histoires.

Par contre, j’ai l’impression que quand il s’agit d’en raconter, je trouve assez plat ce que j’arrive à sortir tant à l’oral qu’à l’écrit.

C’est la raison pour laquelle, j’ai décidé de suivre une formation de 2 jours sur la construction de scénario de bande-dessinée.

Comme j’ai pour objectif d’écrire une dystopie cette année, je souhaitais connaître quelques ressorts narratifs pour donner un peu de relief à mon premier roman.

Voici ci-dessous ce que j’ai envie de te partager de ma très bonne formation.

Comment structurer une histoire?

A priori, il n’y a pas vraiment de règles (pour la bande-dessinée). Il y a seulement différentes structures types telles que :

  • l’histoire en 3 actes / en 5 actes
  • le conte
  • pour des non-fictions: fil rouge, juste l’histoire, le format « terrine de poisson »
  • les histoires courtes: univers récurrent ou thème récurrent
  • les nouvelles

 

1- L’histoire en 3 actes

Type de structure majoritairement utilisé à Hollywood. Structure classique pour les fictions.

Trois_actes

Acte 1 :

  1. Situation initiale (souvent le héros s’ennuie chez lui)
  2. Elément déclencheur (quelque chose va perturber le quotidien du héros)
  3. Turning Point n°1 : ex. le héros quitte sa ville

Chaque acte conserve une unité graphique, une unité de lieu. Dans l’acte 1, bien souvent, le héros quitte son environnement.

Acte 2 :

  1. Le héros essaie d’entrer quelque part
  2. Mid-point : l’enjeu est atteint mais ce n’est pas la fin de l’histoire, il faut sortir maintenant
  3. Le héros essaie de sortir de ce lieu (souvent pour revenir chez lui)
  4. Turning Point n°2

L’acte 2 (= l’acte central) représente le gros de l’histoire. C’est la raison pour laquelle le lecteur/spectateur a acheté.

Acte 3 :

  • Cristallisation des conflits : toutes les forces en présence vont s’affronter (la grosse bataille finale)

FIN

Normalement, tu peux prendre le dernier film ou l’avant dernier film Hollywoodien que tu as vu au cinéma et tu retrouves cette structure.

Astuces :

  • le Mid-point sert à ce que le lecteur/spectateur ne s’ennuie pas. C’est le moment où l’on secoue les choses (psychologiques ou non)
  • Pour boucler sa fin, il faut le passage de cristallisation des conflits
  • Ajouter des péripéties dans chacun des actes
  • Le plus souvent, si l’on n’arrive pas à boucler son histoire, c’est que notre fin supposée est en réalité un mid-point. Il faut donc continuer l’histoire.

2- Le conte

Structure :

  1. Situation initiale
  2. Elément déclencheur
  3. Cristallisation des conflits
  4. FIN

Ajouter des rebondissements et/ou des retournements de situation sinon, on s’ennuie.

Si tu souhaites tomber dans la marmite des contes, voici un très bon TedEx donné par un passionné de contes. Ce speech m’a fait basculer.

3- Le fil rouge pour les non-fictions

Pour les biographies, les interviews, on peut avoir recours à la structure fil rouge: un étudiant découvre un journal et lit le contenu. 90-99% du temps, c’est le contenu de l’histoire que le lecteur découvre, le reste du temps, il voit la vie de l’étudiant qui a découvert le journal (dans cet exemple).

fil_rouge

4- Le format « terrine de poisson »

C’est la structure que j’ai envie d’utiliser pour mon roman graphique. C’est un fil rouge multicouche. Dans un format fil rouge, il y a 2 couches. Dans le format « terrine de poisson » (j’emploie ce terme qui est celui d’Ange (scénariste de BD qui m’a enseignée la structuration d’histoires)), il y a plusieurs couches. Cela peut être par exemple dans le cas du roman graphique Les Mutants de P. Aubry :

  1. une couche fil rouge chronologique : les interviews réalisées dans l’hôpital psychiatrique
  2. une couche flash back : le Moi au lycée
  3. une couche pédagogie/essai : ex. Françoise Dolto dit…
  4. une couche « les rouages de l’hôpital »

 

5- Pour aller plus loin

Pour aller plus loin, il existe de référence qui peut t’inspirer pour écrire tes histoires:  A hero with a thousand faces de Campbell (tu peux le trouver  gratuitement sur internet en pdf (en anglais)). C’est un livre de mythologie comparée qui recense les histoires types des héros mythologiques. Je ne l’ai pas encore lu mais ça a l’air génial!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :