Et si tu te mettais à la cuisine ?

Tu as une envie d’améliorer tes talents culinaires mais tu n’as pas encore trouvé de motivation suffisante pour t’y mettre ?

tatin

J’ai connu ça avant que l’un de mes collègues ne développe une appli communautaire de mise en relation de collègues pour partager un même repas.

L’appli s’appelle MakeMeSomeFood (lien ici). L’idée est d’avoir une place de marché où ceux qui cuisinent et ceux qui ont faim se rencontrent. Un cuisinier amateur propose en ligne un plat avec un nombre de parts associé, ses collègues réservent et le jour J toutes les personnes qui ont réservé le même plat déjeunent avec le cuisinier amateur.

Cela permet au cuisinier amateur de partager les frais et à ceux qui mangent d’avoir des plats faits maison à petit prix.

J’ai fait mes débuts culinaires avec MakeMeSomeFood. A part me cuire des pâtes à l’eau, faire des tartes de temps en temps et quelques gâteaux au chocolat, on ne pouvait pas dire que je cuisinais. Avec l’appli, au bout de 6 mois en mode « intensif » (en cuisinant en moyenne 1 nouveau plat et 1 nouveau dessert par semaine), j’ai pris de l’assurance et ai acquis les bases de la cuisine (bon, peut-être pas encore pour la sauce blanche de la blanquette de veau vu que je l’ai refaite 3-4 fois un matin avant d’aller au boulot sans y être arrivée 😉 ). Mon mot d’ordre était : ne cuisiner que des plats que je n’avais jamais cuisinés auparavant.

Dans mes statistiques, je vois qu’à ce jour, j’ai cuisiné 40 repas pour un total de 128 couverts servis 🙂 Et la photo de cet article est ma première tarte tatin façon Michalak (non laquée). J’en suis fière!! Parmi mes meilleurs souvenirs de cuisine: mon sublime gigot d’agneau, mon curry de crevettes à tomber, mon savoureux lapin au cidre et ma délicieuse sauce bolognaise dont un de mes amis s’en souvient encore 🙂 (c’est celle du site couteaux et tirebouchons.com).

Côté dessert: des verrines chocolat café (une tuerie!), ma tarte tatin et ce qui est devenu l’un de mes classiques : crumble aux pommes (ma sœur me le demande à chaque fois que je viens la voir. La mienne c’est celle du chat qui tousse).

Le fait de me lancer moi-même des défis culinaires avec une échéance et pour des collègues proches, bienveillants et indulgents (même si certains de mes plats étaient ratés niveau texture, assemblage, sauce, etc. ils les mangeaient quand même et trouvaient toujours un compliment à me dire) m’a permis de tester différentes recettes de différents pays sans me mettre en « danger ». Comme j’avais déjà testé les recettes avec mes collègues, j’ai pu les refaire avec assurance pour mes amis. Et mieux encore, maintenant je suis capable d’improviser une recette salée! Chose inimaginable il y a encore quelque temps.

Toi, de ton côté, si tu as des personnes pour manger tes plats et que tu souhaites juste améliorer ton niveau sans te ruiner, tu peux suivre les MOOC gratuits de l’AFPA (lien ici). J’avais regardé un peu la première saison du MOOC sur les techniques de base mais je n’ai pas été jusqu’au bout. Je ne peux donc pas t’en dire beaucoup plus sur ce que ces MOOCs peuvent t’apporter.

Voilà, bon appétit !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :