C’est pas si facile d’écrire…

pluie

C’est pas facile d’écrire… Pourtant écrire quelques lignes dans un blog sur le sujet du moment qui me passionne, ça me semblait beaucoup plus simple que de rédiger un manuscrit de thèse. Je te rassure, c’est le cas! Seulement voilà, hier, je n’ai pas réussi à finir mon post sur l’imagination et le savoir. Trop d’idées différentes qui s’entremêlent. Impossible de dégager une structure qui me convienne, d’obtenir de beaux phrasés ponctués de brèves respirations et de les agrémenter de subtiles modulations. Ouais, c’est pas gagné pour arriver à écrire un livre cette année!

Pour me faciliter la tâche, j’ai donc décidé d’écrire le matin. Lorsque mes idées sont les plus fraîches. Oui après tout, pourquoi ne pas utiliser le temps que je m’accorde déjà chaque matin pour mettre sur papier ce qui me vient pendant 3 pages. C’est l’exercice de base conseillé par Julia Cameron dans son livre « Libérez votre créativité » (programme d’exercices en 12 semaines pour nous reconnecter à nos rêves d’enfant et faire disparaître nos fausses croyances sur le travail et la vie d’artiste. J’en suis à la semaine 9 et je kiffe!).

Si tu souhaites partir à la découverte de toi-même en toute autonomie et sans rien dépenser, je te conseille aussi d’écrire ce qui te vient (sans réfléchir, sans t’arrêter) le matin en 1 à 3 pages.  

Depuis septembre 2017, je rédige tous les jours avec plaisir ces 3 pages du matin. Au début, je racontais ma vie (essentiellement ma journée de la veille) et, j’avoue, ça m’a vite gonflé. Déjà petite je n’aimais pas ça. Je trouvais que c’était une perte de temps de tenir un journal intime. Je préférais vivre ma vie plutôt que de raconter par écrit ce qui venait de se passer. Pour mes pages du matin, j’ai tenu bon et au final j’ai été agréablement surprise : au fil des jours, le contenu s’est grandement enrichi. Mes différentes parties de moi ont commencé à s’exprimer. Petit à petit, j’ai inscrit dans ces pages mes envies, mes idées et me suis laissée aller à des réflexions philosophiques.

C’est pour moi extrêmement précieux de pouvoir m’exprimer en toute liberté tout en prenant le temps de m’écouter avec bienveillance et curiosité. J’ai ainsi découvert de nouvelles parties de moi qui d’habitude ne s’expriment pas. A la fin de chaque mois je relis ce que j’ai écrit. Je me prends à jouer à la détective pour comprendre mes schémas de fonctionnement. J’aime aussi observer l’évolution de mes humeurs en fonction des stimulus et voir comment cela se traduit dans la forme de mon écriture : l’espacement entre mes mots, la taille de mes lettres et le nombre de mots raturés.

En tout cas, si tu lis ces lignes, cher(e) lecteur/lectrice, je t’en remercie. Sache que cela me touche et me donne le courage de continuer à alimenter ce blog pendant 1 année (c’est mon objectif).

Depuis que j’ai ouvert ce blog (il y a 5 jours à peine), j’ai les yeux rivés sur le nombre de vues de mes articles. Je m’aperçois que j’ai le même genre de réaction que lorsque j’ai eu pour la première fois un téléphone portable (au début de mes études universitaires). Est-ce que toi aussi il t’est arrivé la même chose : quand, après avoir donné ton tout nouveau numéro à tes amis, tu checkais de façon compulsive toutes les 2 minutes ton téléphone pour voir si, par hasard, tu n’avais pas raté le bip indiquant l’arrivée d’un nouveau SMS? Te demandais-tu aussi pourquoi, bien que les SMS et appels étaient hors de prix (c’était le cas au début des années 2000), tu ne recevais pas toutes les 2 secondes de nouveaux messages? Bah en fait, les gens ont juste une vie (euh… moi aussi!).

En me disant cela, je me rassure. Mes amis ne sont pas moins mes amis parce qu’ils ne « like » pas tous les jours chacun de mes posts. Ils ont tout simplement une vie. Enfin si toi, qui a lu jusque ici, pouvais liker, t’abonner (c’est gratuit 🙂 ), en parler autour de toi voire même poster un commentaire sympa, ce serait topissime!! 🙂

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :